Vendredi 5 juin le président de la FFST Georges MOJESCIK  a reçu les représentants de l’école Budo système défense pour l’intégration de leur école à la  FFST

En partant de la gauche vers la droite : Franck Giovannelli président du Budo système défense, Thalassa Thirot ,le président Georges Mojescik, Eric Thirot (directeur technique Budo système défense), Grégory Lehmann ( instructeur BSD 75).

 

Les Origines du Concept :
Après avoir étudié plusieurs styles d’Arts Martiaux comme le Ju-Jitsu, le karaté shotokan, le kick boxing, le Yoseikan Budo, le Krav Maga, le plus marquant pour Eric, fût sa rencontre avec celui qui allait devenir son Maître, Jean Paul BINDEL, Hanshi du Toreikan Budo, fondateur de l’Ecole Française de Budo, par qui il a été initié, notamment au Kyusho Jitsu et donc par respect et pour rendre hommage à son Maître, il lui paraissait tout naturel de nommer ce concept Budo Système Defense
Accessible dès 14 ans sous réserve de certificat médical
une activité physique et morale pour le bien de tous.
Le Self-Défense ne répond à aucune règle car dans la rue, on doit faire face à des imprévus, on ne sait pas quand , comment et ou ça va commencer.
S’adapter par rapport à la configuration des lieux, aux nombres d’agresseurs, armés ou non.
S’entraîner sans relâche afin de mieux gérer les conflits et dominer au maximum son stress.
DANS LA RUE, SEULE VOTRE INTEGRITE PHYSIQUE IMPORTE.
LE BUT DE L’ENTRAINEMENT
Beaucoup de personnes ont une mauvaise conception de ce qu’est un entrainement de qualité.
Ils pensent que plus ils connaissent de techniques plus ils seront de meilleurs combattants. Une personne peut connaitre mille techniques théoriques, mais en réalité n’est pas capable d’exécuter, même une petite quantité de manière efficace, a contrario il y a des personnes avec un bagage réduit de techniques, mais qui sont en réalité capables de les exécuter de manière très efficace.