Diplôme d’Instructeur Fédéral

Diplôme d’Instructeur Fédéral

 La FFST, agréée par le Ministère des Sports, assure une mission de service public. Pour mener à bien cette mission, elle assure notamment des formations d’enseignants et délivre des Diplômes d’Instructeurs Fédéraux FFST par discipline sportive.

 Les titulaires d’un diplôme d’Instructeur Fédéral ne peuvent être rémunérés.Présentation générale du diplôme

 1. Généralités

 La FFST a créé une Commission Formation dont les objectifs sont de :

préparer les licenciés fédéraux au tronc commun du diplôme fédéral
harmoniser les modalités de formation et d’accès à l’examen des DIF spécifiques

 Les actions de cette commission sont :

 dans le cadre de la formation proprement dite :

élaboration d’une brochure permettant la préparation de l’examen du tronc commun et mise à jour de cette brochure
mise en place de formations annuelles du tronc commun
soutien aux mises en place des formations spécifiques

 dans le cadre des examens

mise en place d’une session annuelle nationale d’examen
mise en place si besoin est d’une session annuelle d’examen décentralisée
participation aux jurys d’examen
élaboration des sujets des épreuves du tronc commun
participation aux jurys des examens des DIF spécifiques

 Le Diplôme d’Instructeur Fédéral (D.I.F.) atteste de l’aptitude et de la qualification de son titulaire à animer et à initier bénévolement dans l’option sportive choisie.

 Le D.I.F. doit être considéré comme une étape vers le Brevet d’Etat d’Educateur Sportif 1er degré (B.E.ES. 1), diplôme professionnel (délivré en application du décret 91-260 du 7 mars 1991, reprenant la plupart des dispositifs du décret du 15 juin 1972, et de l’arrêté du 30 novembre 1992 modifié).

 2. Les deux parties du DIF

 Le Diplôme d’Instructeur Fédéral est obtenu à l’issue de l’obtention des deux parties suivantes :

 le tronc commun : examen commun à l’ensemble des disciplines sportives représentées au sein de la fédération

le spécifique : examen portant sur la discipline enseignée

 Les deux parties de l’examen sont indépendantes. Les candidats peuvent se présenter à l’une ou à l’autre en premier.

Un candidat ayant obtenu le tronc commun ou le spécifique devra dans un délai de deux ans maximum se présenter à l’autre partie, dans le cas contraire la première partie serait invalidée.

 En cas de réussite à l’une ou l’autre des parties de l’examen, une attestation de réussite est délivrée au candidat par la Fédération.

 Le diplôme définitif est délivré par la Fédération au vu des deux attestations de réussite.

 Pour plus d’informations, vous pouvez télécharger les modalités d’obtention du Diplôme d’Instructeur Fédéral dans l’onglet Formulaire DIF.